Vidéos Virales
BlogBang



Bienvenue sur mister-lol.com


Catégorie religion
Par webmaster
Une femme n'ayant connu que des problèmes dans la vie décide d'entrer dans les ordres; Elle rejoint un couvent où la règle la plus dure et de ne pouvoir dire que DEUX MOTS tous les dix ans. 10 ans passent... la femme va un beau jour voir la Mère Supérieure et dit: "Nourriture froide" 10 nouvelles années plus tard, elle dit à la Mère Supérieure: "Matelas durs" Encore 10 années, et là la femme retrouve la Mère Supérieure pour lui dire "Vous quitte" Et la Mère Supérieure répond alors "Tant mieux! De toutes façons, vous n'avez pas cessé de vous plaindre!"
envoyer a un ami Envoyer a un ami

Catégorie religion
Par webmaster
Ce sont 2 nonnes écossaises qui viennent juste d'arriver aux USA par bateau. La première dit à la seconde: - J'ai entendu dire que les américains avaient l'habitude de manger du chien (NDLR: Hot dog) - C'est curieux, répond la seconde, mais si nous devons vivre dans ce pays, nous ferions mieux de suivre les coutumes des habitants Plus tard, les deux soeurs remarquent justement un vendeur de hot dogs... - Deux hot dogs demandent-elles Le vendeur leur enveloppe leur hot dog dans un papier alimentaire et leur donne Les nonnes sont assez excitées de savoir à quoi ça ressemble. Elles déballent leur hot dog La première en voyant ce que le pain contient s'arrête un moment puis demande à la seconde: "Quelle partie du chien avez-vous eue?"
envoyer a un ami Envoyer a un ami

Catégorie religion
Par webmaster
Dans une école catholique une petite fille est en train de manger une sucette. Une bonne soeur vient à passer par là, lui pince le nez et le lui agite dans tous les sens puis ajoute: -Tu sais ma petite, si tu manges des sucreries tout le temps tu ne pourras pas aller au Paradis ! La petite fille alors rétorque: -Tu sais madame, quand on a les doigts qui sentent le sperme, on va pas au Paradis Non plus ...
envoyer a un ami Envoyer a un ami

Catégorie religion
Par webmaster
Au petit séminaire, Soeur Marguerite demande à ses élèves quelle profession ils désirent exercer en étant plus grands: La petite Isabelle dit:: "Quand je serai grande, je serai prostituée!" . Soeur Marguerite ouvre de grands yeux injectés de sang et rugit: "QU'EST-CE QUE TU VIENS DE DIRE????" "Une prostituée" reprend d'une voix toute tremblante la petite Isabelle. Soeur Marguerite porte la main à sa poitrine en poussant un gros soupir et elle dit: "Dieu merci! J'ai cru que tu avais dit *protestante*"
envoyer a un ami Envoyer a un ami



Catégorie religion
Par webmaster
Au réfectoire du couvent de bonnes soeurs : - Mes soeurs, aujourd'hui, carottes ... Toute la salle :" Haaaaaaa !" - ... râpées ! Toute la salle :" ooooooh ..."
envoyer a un ami Envoyer a un ami

Catégorie religion
Par webmaster
Deux bonnes soeurs font du vélo dans une rue en mauvais état, pleine de bosses. La première dit à l'autre: "Je n'étais jamais venue par ici" et l'autre répond: "ça doit être les bosses"
envoyer a un ami Envoyer a un ami

Catégorie religion
Par webmaster
Dans un couvent, 3 soeurs veulent se confesser. La 1ère entre dans le confessionnal pendant que les 2 autres écoutent derrière le rideau. "Mon, père, j'ai commis un pêché: J'ai regardé des hommes nus a travers le trou d'un serrure." - "Ma soeur, vous ferez une prière puis vous irez vous laver l'oeil dans le bénitier". À ce moment, la 3ème soeur se précipite dans le confessionnal en disant: "Mon père, puis-je aller me rincer la bouche avant que la 2ème ne se lave le cul ??" et voici une variante de cette blague, un peu plus longue: Il y avait une fois trois moines très très pieux. Ces moines étaient si pieux qu'un jour, le Père supérieur décida de les récompenser de leur dévotion en leur accordant à chacun une journée complète de pêché, mais à la condition expresse qu'ils se confessent à lui à la fin de la journée. Le jour convenu, les trois moines partirent en ville pour aller se débaucher à leur convenance. Le premier moine rentre au monastère vers 1 h 00 du matin, et essaie d'aller se coucher sans bruit, mais le Père supérieur qui attend tapis dans l'ombre lui met le grappin dessus et lui demande de raconter sa journée. - Non mon Père, ce que j'ai fait est trop mal j'ai trop honte, jamais je ne pourrais me confier - Le marché que nous avons passé vous oblige pourtant à me dire exactement TOUT ce que vous avez commis comme pêché. Autrement, vous n'aurez pas l'absolution ! Alors le premier moine se laisse convaincre et confesse : - J'ai ... J'ai bu ! Et non seulement ça, mais j'ai aussi goûté à la drogue : J'ai fumé des cigarettes, puis on m'a proposé de fumer des sachets de thé. J'ai même sniffé du détartrant à cafetières... - Assez ! Ce sont des pêchés diaboliques. Mais un marché étant un marché, je vous donne malgré tout mon absolution, sous réserve que vous alliez dire quelques prières, et que vous vous purifiez la bouche en buvant de l'eau bénite. Le moine remercie le Père supérieur et s'en va appliquer ses recommandations. Le deuxième moine rentre au monastère vers 2 h 00 du matin. Comme pour le premier, il se fait 'attraper' par le Père supérieur qui lui demande de lui raconter sa nuit. - Je ... je me suis laissé aller à d'ignobles perversions sexuelles : J'ai fait l'amour avec des filles à la vertu minuscule, elles étaient plusieurs et je ne suis même pas sûr qu'elles étaient majeures ; J'ai honte mon Père. - Cela suffit. J'ai promis l'absolution mais il ne faudrait pas me forcer à entendre des ignominies. Allez dire des prières et vous purifier en buvant un verre d'eau bénite. Le troisième moine rentre finalement à 3 h 00 du matin - Alors mon fils. Qu'avez-vous fait comme pêché ? - Mon Père, cette nuit j'ai... Oh non, je n'y arriverai pas. Vous n'auriez jamais du nous permettre de nous laisser aller à commettre des pêchés. - Respectez notre accord : Dites-moi ce que vous avez commis comme pêché. - Le moine penche la tête et dit : - D'accord mon Père. Cette nuit j'ai... - Oui ? - Cette nuit j'ai fait pipi dans le bénitier.
envoyer a un ami Envoyer a un ami